Mise au point

 

 

Sylvie BERGER répond à l'article du Groupe Majoritaire de S.ROSSIGNOL

dans le dernier bulletin municipal N°38 attaquant l'opposition

 

 

 

Monsieur le Maire,

Je lis avec consternation la prose du groupe majoritaire présidé par vous dans la rubrique du bulletin municipal Tribune Libre de« Ma Ligne de Ville » N°38. Dans votre article, vous fustigez l’opposition en l’accusant de dénigrement et d’attaques personnelles. Je ne vois vraiment pas comment j’ai pu vous attaquez personnellement. Mes articles ne concernent que  votre gestion, rien d’autre.  Que dire des propos inacceptables de  Mr Muscat qui déclare dans la presse, je cite : « c’est l’opposition la plus nulle que j’ai connu en 20 ans de carrière »…. Et bien pour moi, c’est la déclaration d’un chef de cabinet la plus nulle que j’ai pu lire en 16 ans de mandat !  Vous nous accusez également  de n’avoir aucune idée, aucune initiative. Quelle mauvaise foi ! Quand c’est vous qui refusez toute implication. J’ai proposé à plusieurs reprises de faire partie de commissions ou de comités consultatifs prévus par le règlement du Conseil Municipal. Mes demandes sont restées sans suite. J’ai rencontré  Mr FRAPPA en charge du jumelage,  je lui proposé de mettre mon expérience dans ce domaine, au service de la ville, et de m’impliquer à ses côtés : Toujours aucune réponse. Quant à vos leçons de moral concernant l’intérêt général et être au service des citoyens et non au service de soi-même, je ne ferai pas de commentaire,  mais venant de vous,  cela pourrait faire sourire si  le sujet n’était  si grave. Sachez que je n’ai jamais fait passer mon  intérêt personnel  avant celui des grand-mottois,  et que je n’ai jamais eu d’autre ambition que l’avenir de La Grande Motte. Je n’ai pas à rougir de mes 16 années de mandats et  je n’ai à ce sujet  aucune leçon à recevoir.

Malgré cet injuste jugement, je n’oublie pas d’encourager Marie-Thérèse Bruguiere et Brice Bonnefoux, pour leur récente élection au Conseil Départemental. Ils vont à leur tour, faire partie de l’opposition. J’espère qu’ils seront considérés dans cette assemblée, avec  respect et estime, comme le mérite tout élu de la nation, ce qui n’est malheureusement plus  le cas à La Grande Motte.

Sylvie BERGER

 

 



Ajouté le 13/04/2015 par Le Lien - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA