La Folie des Grandeurs

Le Maire et la folie des grandeurs

 

Après cette période festive où chacun et chacune ont pu se détendre nous revenons aux affaires et particulièrement celles de notre ville

La majorité des candidats aux futures élections présidentielles prône avec insistance une mise en œuvre d’une politique d’économie en matière de dépenses, particulièrement sur celle des effectifs des collectivités territoriales.

A La Grande Motte on a tout faux. En effet, notre maire, ne tenant pas compte de ces directives, particulièrement évoquées par son candidat préféré pour les présidentielles, a encore fait une inflation des effectifs de la mairie, et pas des moindre celle des directeurs.

Que se passe-t-il ?

Le Directeur Général des Services en place vient de prendre sa retraite bien mérité, donc on envisage son remplacement : logique ! Mais il faut savoir qu’un DGS est un cadre d’une catégorie élevée ayant une formation et une expérience poussée en matière de gestion administrative.

Que décide le maire, ça n’est pas de recruter une personne de cette compétence, mais de mettre son Chef de Cabinet à ce poste. Lequel chef de cabinet n’ayant absolument pas la formation et l’expérience administrative pour cette fonction mais, malgré tout, bénéficie du grade de la fonction publique le plus élevé c’est-à-dire « Cadre A échelon maximum ». Estimons son salaire annuel de l’ordre de 120.000 euros par an !

Mais alors comment faire pour que ce nouveau DGS ex chef de cabinet puisse exercer avec compétence sa fonction ? Eh bien, on vous le donne en mille, on embauche un nouveau directeur pour l’assister ayant le titre de Directeur Général des Services Adjoint (DGA) à compétence administrative, poste lui aussi au grade identique mais d’indice légèrement inférieur, estimons le salaire nouveau que les contribuables grand-mottois devront prendre à charge de l’ordre de 100.000 euros par an.

Bien sûr le poste de Directeur de Cabinet laissé vacant par le DGS sera occupé par la Directrice de la Communication qui couvre en même temps les deux fonctions, cela devrait aussi mériter augmentation de salaire…

Bref, notre ville semble vraiment être un modèle de bonne gestion… Rappelons quand même que les effectifs comportent maintenant :

- Un   Directeur Général des Services

- Un   Directeur des Services Adjoint

- Une Directrice de Cabinet

- Une Directrice des Services Techniques

- Un   Directeur de Station

- Un   Directeur des Sports

- Un   Directeur du Patrimoine

Quand on pense que La Grande Motte est une ville très moyenne avec ses 8900 habitants permanents et surtout appartenant à une intercommunalité en la Communauté d’Agglomération des Pays de l’Or ou il a été transféré bon nombre de services que la municipalité ne gère plus comme : la petite enfance, la crèche, le Grand Bleu etc… N’y aurait-il pas une position plus économiquement raisonnable de la gestion des effectifs ?

Grand-mottois encore une fois préparez-vous à payer.



Ajouté le 13/01/2017 par Le Lien - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA