Conseil Municipal de Février 2018

Retour sur ce dernier Conseil Municipal

 

 

 

Le plat de résistance de ce conseil consistait essentiellement dans le vote du budget. La section de fonctionnement n’amenait que peu de remarques car malgré une hausse constante des charges à caractère général, on peut considérer la volonté de la municipalité de mener enfin une politique d’économies. Economies qui ne doivent pas se faire sur le dos du contribuable grand mottois, en diminuant la qualité du service public, car une chose est sûre, nos impôts augmentent d’années en années. Je faisais remarquer que la ville avait vendu 3 terrains pour un montant de 1 390 000 €. Recette à caractère exceptionnelle qui correspond à une perte de foncier, mais qui vient à point nommé équilibrer une section d’investissement peu ambitieuse, sans projet structurant et qui concerne essentiellement de l’entretien.

 

Le budget de l’office est en perpétuelle augmentation, alors qu’il n’y a plus de spectacles donc plus de dépense en « cachets », des animations en baisse, un carnaval en perte de vitesse, une forêt magique « hasbeen » qui au fil des ans, perd de sa magie, le projet des 50 ans de la ville peut être assimilée à une petite fête de village sans évènement majeur mais dans lequel le Maire a quand même réussi à coller la présentation de son projet ville/port ! Bref un office qui n’innove plus ! Quant aux animations avec des partenariats locaux, j’ai rencontré des commerçants du quai d’Honneur qui m’ont fait part de leur « ras le bol » et ont porté à ma connaissance un courrier des commerçants de tous quartiers remis au Maire, qui exprime leur mécontentement et leur refus de participer à des réunions où ils ne sont pas entendus. On peut se demander quelle feuille de route a été fixée à l’office pour l’avenir de La Grande Motte que le maire voudrait : « quinqua-conquérante ».

 

L’élue en charge du tourisme me répondait que l’office redéployait son budget vers plus d’animations et moins de communication, qu’ils s’étaient rendu compte du mécontentement général ! Il était temps ! Je relevais néanmoins des dépenses en augmentation et en totale contradiction avec ce postulat notamment sur les comptes « divers » véritables fourretout, et sur les dépenses de foires / expo en augmentation pour + de 9000 € et pour lesquelles lors de ce conseil, personne n’a été en capacité de me donner les raisons de cette augmentation ! D’où l’intérêt d’une commission finances qui permet, en amont, de décortiquer le budget avec les agents de la collectivité véritablement compétents en la matière.

 

Concernant les subventions aux associations 2 points ont retenu mon attention. J’étais surprise que le baseball n’ait que 500 € alors que le club avait demandé 1000 €, je trouvais la subvention peu importante au regard des résultats : champion de France et Vice-champion d’Europe, d’autant qu’une association comme « Au Fil du Temps » touche 2 fois plus ! On peut s’interroger quelquefois sur les critères d’attribution. Le 2ème point fera l'objet d'une prochaine information sur ce site.

 

                                                                                                                                              Sylvie Berger



Ajouté le 20/03/2018 par le lien - 0 réaction

Réagir


CAPTCHA